DE|FR|EN

 

 

 

Flughafenstrasse 117         CH-2540 Grenchen          Tél. +41 (0)323969696

 

FlugbetriebPilotenBesucherFlughafen
     



   
2007-06-16 et 17 Bücker Fly-In (photos Rainer Gizzi)
   
2007-08-18 MVS-Cup
Afficher toutes les galeries



 
 
 
 
 
Démarrer la recherche Afficher le plan du site Imprimer cette page de façon optimale
 
 
 

Employés

150 personnes travaillent à l’Aéroport régional de Granges, dont 85 à plein-temps et 65 à temps partiel.
 
 

Acceptation par la population

L’Aéroport jouit d’une bonne réputation auprès des au­to­ri­tés et du public en général. Son importance éco­no­mi­que est reconnue.
 
 

Circulation aérienne

Une grande partie de la circulation à l’Aéroport est d’in­té­rêt public: taxis aériens et vols commerciaux ainsi que vols pour favoriser la relève par de jeunes pilotes, for­ma­tion des pilotes professionnels, vols sur instruments et formation de cadres.
 
 

Concurrence et synergies

La RFP se trouve dans une certaine situation de con­cur­rence par rapport aux aérodromes environnants, ce qui représente un défi. La conférence des gouvernements cantonaux de l’espace économique Espace Mittelland (EM), dont font partie les cantons BE, FR, JU, NE, SO et VD, a nommé Berne, Granges et Les Eplatures (La Chaux-de-Fonds) comme Aéroports de l’Espace Mittel­land. Berne est en outre l’Aéroport de ligne d’EM. Les trois Aéroports travaillent en étroite collaboration et uti­li­sent des synergies. L’objectif est d’atteindre une har­mo­ni­sation à moyen terme dans les domaines des po­li­ti­ques tarifaires, des services et des heures d’ouverture, etc. À court terme, les trois Aéroports travaillent au ren­for­cement de leur position grâce à un concept de mar­ke­ting commun, notamment à l’aide de publicité à l’ét­ran­ger afin de servir encore mieux les entreprises du EM et d'augmenter l’importance du facteur économique.
 

Les tâches

Dans le cadre de la répartition des tâches du trafic aérien au niveau de la Suisse, l’Aéroport régional de Granges contribue à décharger et à faciliter les flux de trafic des trois Aéroports nationaux Bâle, Genève et Zurich. La RFP ne vise pas le trafic de ligne et veut con­ti­nuer à gérer l’Aéroport dans le cadre du principe des trois piliers suivants, à savoir
 
  • Centre de formation moderne pour favoriser la relève des pilotes et du personnel au sol
    Grâce à l’infrastructure adéquate, des idées no­va­tri­ces et des instructeurs compétents, la RFP et les en­tre­prises partenaires ont pour ambition de proposer des formations de qualité élevée pour les métiers de pilote, contrôleur de la navigation aérienne, mé­ca­ni­cien d'avion et électricien d'avion. À Granges, la for­ma­tion de pilote privé, de pilote professionnel et de pilote de ligne est possible. De nombreux cours dans le cade de SPHAIR pour l'armée de l’air y ont égale­ment lieu. La RFP est également fière que Swiss In­ter­national ait confié l'intégralité de la formation de base à l'école de pilotage de Granges.
     
  • Transporteur moderne avec un haut niveau de sé­curité et de services pour les besoins des voyages d’affaires et de tourisme
    Notre pays sans accès à la mer dépend d’un sys­tè­me de transport avec un réseau optimal de rails, routes et navigation aérienne. Des connexions ra­pi­des sont d'une grande importance pour les en­tre­pri­ses industrielles et de services. L’Aéroport régional de Granges favorise l’implantation de sociétés dans le canton et dans la région de Berne limitrophe. Grâce à la connexion à l’A5, la région est plus proche de l’aéroport, son importance a augmenté. Les temps d’enregistrement de cinq minutes avant le dé­collage ainsi que le court temps entre l’atterrissage et la suite du trajet sont imbattables.
     
  • Précieuse installation de loisirs
    Voler sollicite la personne entière; la tête, le cœur et la main. Ce sont notamment les adolescents qui apprennent ici à s'engager activement dans un en­vi­ronnement social et à assumer une responsabilité envers les personnes et le matériel dans le cadre d’une activité exigeante. De ce point de vue, l’aéro­port, les groupes de vol et les écoles de pilotage fournissent un travail précieux en faveur des jeunes. Pour de nombreux jeunes, piloter dans le temps libre représente le début d’une carrière professionnelle dans l’aviation. Actuellement, environ 900 personnes, dont de nombreux jeunes, ainsi que des milliers de visiteurs chaque année, passent une partie de leur temps libre à l’aéroport. Comme les autres do­mai­nes, «l’installation de loisirs Aéroport» crée éga­le­ment des emplois.
 
 
 
     
 
 
 

<< Retour  |  Vers le haut ^^

Naviguer dans le site:  << Précédente  |  Suivante >>

 
 
 
 
  © by Digisol 07